Et les parents dans tout ça?

Au cours d’un de mes voyages sur le net, je suis tombée sur cet article : https://www.cotebebe.fr/grande-prematurite-chronique-4822

Cet article est très bien écrit, je l’ai d’ailleurs partagé sur ma page facebook, il souligne parfaitement la difficulté pour les parents de se remettre des naissances prématurées, du passage par le service de néonatalogie…

La lecture de cet article m’a emmené à une réflexion, je me suis demandée ce qui était le plus difficile dans tout ça…Je crois qu’une fois encore c’est l’incertitude. Chaque jour, chaque minute, nous plonge un peu plus dans l’incertitude du futur…

today-is-a-good-day-960x600

Je me rappellerai toute ma vie de ce soir où je me suis couchée, sereine, j’étais passée dans la chambre de mes enfants comme tous les soirs, pour leur souhaiter bonne nuit, j’avais salué l’infirmière présente cette nuit là…lui avait souhaité bon courage, et j’étais allée me coucher…Quelques heures plus tard, je m’étais levée, avait tiré mon lait, et apporter le précieux petit pot à l’infirmière, j’étais repassée par la chambre de mes enfants, juste pour les voir dormir dans leur petite boite en plastique…Puis je m’étais levée le matin, m’étais habillée, coiffée, et avant d’aller une nouvelle fois dans la salle d’allaitement, j’étais retournée dans cette chambre, une machine de plus était à côté de la couveuse de ma fille. Je l’ai observée, je ne la reconnaissais pas, l’infirmière n’était pas dans la chambre, je ne savais donc pas ce que c’était…Je suis sortie de la chambre sans vraiment comprendre. Puis quand après mon passage dans la salle d’allaitement, et mon petit déjeuner, je suis retournée dans la chambre de mes enfants, j’ai appris que cette machine était celle de l’intubation. Depuis 5h du matin les médecins hésitaient à ré-intuber ma fille, qui faisait de nombreuses détresses respiratoires, et commençait à vraiment s’épuiser. Mon monde s’est écroulé, c’était un retour en arrière, ce pas était franchi, mais on avait beau avoir été prévenus par l’équipe médicale, on savait que les étapes franchies n’étaient jamais vraiment gagnées, on ne voulait pas y croire, ce retour en arrière semblait si difficile, on avançait vers le retour à la maison, et voilà qu’en fait on se retrouvait à faire un bond en arrière de plusieurs semaines….

[Finalement les détresses respiratoires se sont espacées, et les médecins ont pris la décision de ne pas ré-intuber. Le temps à fait le reste…]

Si je raconte cette histoire, c’est pour expliquer à tous les chanceux qui n’ont jamais connu la néonat, la prématurité, ce qu’implique ce parcours…Quand on entend « Maintenant c’est derrière vous, il faut oublier, avancer, votre enfant va bien… » On y croit pas vraiment, puisqu’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve…

Peut-être que mon enfant bien portant a des séquelles de cette prématurité que l’on découvrira que dans quelques années…

Peut-être que comme ce jour là, un jour de nouveau, notre monde s’écroulera

Cette incertitude, cette angoisse, ne nous quitte jamais vraiment…Ceux qui n’ont jamais connu l’angoisse de perdre un enfant ne peuvent comprendre ce qui se passe de l’autre côté des doubles portes de la néonat.

Personne ne peut savoir ce qui se cache derrière les sourires de façade des parents, qui n’oublient jamais que la vie peut reprendre rapidement le bonheur qu’elle vous a donné…

Aujourd’hui, on essaie juste de profiter de ce qu’on a, en évitant de se confronter de trop près à l’avenir…

pb2200482

Publicités

12 commentaires sur « Et les parents dans tout ça? »

  1. C’est vrai ce que tu dis que quand on ne connait on pense qu’une fois tout le monde rentrer à la maison tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes sans pensée que même si aujourd’hui la médecine a fait des progrès en terme de gestion des prématurés on ne sait pas les séquelles que peuvent avoir plus tard ces petits bouts trop pressés d’arriver dans les bras de leurs parents 😦
    C’est pas pour rien que même une fois rentrés à la maison c’est petits sont suivis par différents spécialistes.
    J’espère de tout cœur que tes petits n’auront aucunes séquelles de leur entrée prématurée dans le monde.
    J’adore les doudous de tes loulous ❤
    Arthur a Victor mais ne l'a pas choisit comme doudou XD et si nous avons une fille est que la collection Victoria et Lucie existe j'aimerais prendre le doudou dragonette pour ma poucinette ❤
    Pleins de bisous à vous 4 ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Je me souviens encore le jour ou j’ai pour la première fois montré une photo d’un de mes fils à ma soeur. On voyait juste sa tête et un doudou (comme ceux sur la photo) était posé à côté de lui. Elle a juste dit « oh mais il est énorme son doudou ». Ben…non. C’est un tout petit doudou de rien du tout… personne ne peut imaginer comme nos bébés sont petits à la naissance et comme le parcours est difficile…j’ai vécu le premier mois d’hospitalisation des garçons dans une angoisse permanente. Ma belle soeur m’a dit une fois « toi tu as pu te reposer après la naissance, tu n’avais pas tes bébés la nuit ». et c’était pas de l’ironie…

    Aimé par 1 personne

    1. Quand je regarde les photos ou leur doudou leur servait de « couverture »…je réalise combien ils étaient petits.
      J’ai aussi eu le droit à « Bah au moins tu dors, ce sont les infirmières qui s’en occupe. » Les gens ne se rendent pas compte de ce qui se passe dans nos vies à ce moment là…

      Aimé par 1 personne

      1. Oh je savais pas, tu es pédiatre ou inf puer?
        Je crois que ces journées passées dans l’incertitude de la minute, les bips du scope, les tuyaux, le manque de contact malgré les peaux à peaux, tout est plus ou moins traumatisant, en fonction évidemment des parents…Mais une chose est sure, personne ne ressort indemne.

        J'aime

      2. Vous êtes géniaux! Vous êtes les piliers de nos vies à ce moment là…Je ne remets vraiment pas en cause le réconfort que j’ai obtenu de la part de toute l’équipe, bien au contraire…Mais il y a une partie que personne ne maitrise, et en tant que parents on en est bien conscient.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s