Toi, moi, nous et les autres…

On a tendance à dire qu’il n’y a pas de petites actions, pas de petits gestes pour faire changer le monde, pour améliorer les choses…et qu’en terme d’écologie, de respect de notre biodiversité c’est encore plus vrai.

On pourra continuer de nous dire que couper l’eau quand on se brosse les dents c’est potentiellement 4,5L d’eau d’économisés (un robinet ouvert pendant 1 minute c’est environ 1,5L d’eau) ; que trier ses déchets c’est favoriser leur recyclage et donc diminuer leur empreinte écologique ; qu’éteindre la lumière d’une pièce dans laquelle on est pas c’est économiser l’énergie ; qu’il est important de limiter les sacs plastiques….

On pourra continuer de nous faire culpabiliser sur tout ce qu’on ne fait pas, sur le co-voiturage pas assez présent, sur les transports en commun pas assez utilisés, sur les déchets mal triés, sur le gaspillage alimentaire….

Tant qu’on autorisera l’agriculture intensive, à grand coup de Roundup, sans se soucier de l’empreinte écologique, de la mort d’espèces indispensables à notre survie…
Tant qu’on autorisera les plus grandes marques à faire en sorte qu’on produise toujours plus de déchets en multipliant les emballages (le sachet fraîcheur du sachet fraîcheur du sachet fraîcheur du….Vous avez compris l’idée)
Tant qu’on autorisera les marques qui nous empoisonnent à fusionner avec celles censées nous soigner….
Tant qu’on autorisera à des usines de déverser tranquillement leurs déchets dans nos lacs, rivières, mers ou océans…
Tant qu’on autorisera nos dirigeants à stocker nos déchets bien triés dans des décharges à ciel ouvert…
Tant qu’on autorisera des marques à piller nos océans, détruire nos forêts…
Tant qu’on autorisera les marques à utiliser des emballages qu’on ne sait pas traiter, et encore moins recycler…

Nos gestes du quotidien seront noyés dans une marée noire. Alors je continuerai de trier mes déchets, de favoriser mes déplacement à pied ou en transport en commun, de favoriser le commerce de proximité…J’essaierai toujours de limiter mes déchets, le gaspillage alimentaire… Je tenterai chaque jour de diminuer l’empreinte négative que je laisserai sur cette planète.
Mais tout ça sans culpabilité aucune, parce que le plus gros des combats je ne peux pas le gagner, je ne peux même pas le disputer.
Je ferai tout ça pour pouvoir uniquement me regarder dans une glace. Pour pouvoir dire à mes petits-enfants…qu’à ma hauteur, j’ai essayé.

 

287403

Publicités

2 commentaires sur « Toi, moi, nous et les autres… »

  1. Tellement vrai ! Ça fait mal au coeur quand on y pense trop, tout ça … notre si belle planète … 😞
    Mais j’essaie de faire comme toi : ce que je peux dans la limite de mon possible …
    Merci pour ton article ! J’aime ton franc-parler. Bises.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup. Ca a tendance à m’agacer ce discours moralisateur, et culpabilateur, alors que les vrais décisions qui pourraient améliorer considérablement les choses ne sont pas prises…trop d’argents en jeu…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s