A mon amie qui n’a pas d’enfant…

A toi, qui m’a accompagné avant la grossesse, pendant, et qui est toujours là…

A toi qui n’a pas d’enfant, à toi, qui me voit m’éloigner, j’ai envie de t’écrire cette lettre, ces mots pour t’expliquer…

Je sais que tu dois penser que je m’éloigne de toi, que je suis pas disponible, et que je mets bien plus longtemps pour répondre sur Messenger…et tu n’as pas tort.

A toi qui dois penser que je m’éloigne qu’on a plus autant de chose en commun qu’avant…J’ai envie de t’expliquer…

Un jour, je te le souhaite, tu comprendras, comme c’est parfois difficile quand on devient maman, d’être autre chose à côté….difficile d’endosser tout les rôles, celui de mère, d’amie, de femme, de collègue. On a souvent l’impression de manquer de temps, pour tout.

Tu comprendras combien, cette moitié d’humain, occupe tout notre temps, tout notre énergie…

A toi, j’ai envie de te remercier, d’être encore là, malgré tout. J’ai envie de te remercier pour ce message, juste pour prendre des nouvelles, même si je réponds plusieurs heures après. Tu es toujours là, sans rien demander un retour.

background-957477_1280

Publicités

2 commentaires sur « A mon amie qui n’a pas d’enfant… »

  1. Je pense toujours que ce n’est pas parce qu’on n’a pas d’enfant qu’on est totalement ignorant que ça prend du temps. J’ai toujours ce sentiment qui me dérange quand cette catégorie des mères de famille va dire a une nullipart « quand tu auras des enfants tu comprendras ». Déjà je pense qu’elles ont déjà vu des enfants dans leur vie. Qu’elles savent que ça prend du temps/fatigue/occupe. Genre elles savent aussi qu’être enceinte ça fait grossir même si elles ne l’ont jamais été. D’autre part ne jamais oublier qu’une nullipart peut l’être par choix mais aussi par infertilité. S’entendre dire « tu comprendras quand… » alors qu’au fond cette femme ne rêve peut être que de ça : trouver le bon mec, avoir le logement adéquate, la vie adéquate et même la santé adéquate bref ne rêve que d’avoir un enfant. À chaque « tu comprendras » c’est son coeur qui se brise, ses boyaux qui se retourne et un torrent de larmes qu’elle verse peut être des que tu auras le dos tourner. Bien sûr tu dois connaître ta copine pour pouvoir dire ça en sachant que ça ne la blessera pas. Je parle surtout en général pour tes lectrices aussi. Perso ça m’a toujours soulé S’entendre ça quand je n’avais pas les jumeaux. On a se sentiment d’être une inférieure « TOI t’as pas d’enfant tu ne peux pas comprendre » …

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s