Le premier jour du reste de ma vie…

Il y a plus de 2 ans, ma vie basculait, 2 petits êtres d’un peu plus d’un kilos venaient emplir mon cœur d’amour, d’angoisse, de bonheur, de magie, d’émotions, de petits et de grands bonheurs…

Il y a plus de deux ans je vivais le premier jour du reste de ma vie, je devenais maman.
Je découvrais l’angoisse de ne pas y arriver, de ne pas être à la hauteur. Je découvrais la réalité du rôle de ma vie.

Je découvrais l’angoisse du repas, du coucher, des douleurs qu’on ne peut pas calmer, des angoisses qu’on ne sait pas apaiser. Je découvrais ces incertitudes, ces questions sans réponses, ces problèmes sans solution, ces nuits sans sommeil, et les câlins sans fin.

28162036_10215943040667724_6494391659878556899_o

Je découvrais ce déchirement à l’idée de vous laisser, et ce tiraillement devant l’envie de sortir de ce quotidien de maman. Je découvrais combien c’était difficile de vous laisser grandir. Je découvrais ce dilemme qu’est la maternité, tout faire pour que vos ailes se déploie, en douceur, les pieds ancrés en sol, remplis d’amour, de tendresse, de bienveillance…tout en trouvant que le temps passe trop vite. Moins vite, laissez nous le temps d’en profiter, de sentir encore un peu ce doux parfum de bébé…

Il y a un peu plus de deux ans, je découvrais la douceur de vos mains dans les miennes, l’odeur de vos petits cous, la musique de vos voix, la profondeur de vos regards. Depuis j’ai appris vos bras autour de mon cou, vos mains qui frottent, vos phrases écorchées, les « vite vite », les « tout seul », les « non » bien affirmés. Je vous découvre chaque jour qu’on partage.

Il y a un peu plus de deux ans, je découvrais comme jamais la culpabilité, associé à cette envie de tout avoir. De tout réussir. De mener tout les combats de front. Je découvrais la limite de ma patience, je découvrais qu’il m’en aurait fallu plus, beaucoup plus, pour être la maman que je rêvais d’être. Je découvrais que je ne serais jamais satisfaite, que parfois je me coucherai le cœur gros d’avoir pas été à la hauteur, d’avoir manqué de patience, de temps pour vous, de disponibilité, d’idées, mais jamais d’amour.

brett-wilson-i-love-you-to-the-moon-and-back_a-G-13276111-0.jpg

Il y a deux ans je découvrais ce que c’était que d’être une maman à temps plein. Je découvrais ce que c’était de ne jamais être contente de l’état de sa maison, mais d’aimer le bazar qu’ils y mettent. Je découvrais ce que c’est d’avoir des panières de linge qui débordent, mais d’aimer étendre ces dizaines de grenouillères. Je découvrais ce que c’était de se coucher en pensant aux prochains menus, au course, et aux rendez-vous à prendre, à honorer, et à ceux passés.

Je découvrais qu’être maman c’est tout ça, et tellement plus. Je découvrais cette ambiguïté de sentiments qu’est la maternité. Je découvrais qu’être mère c’était un jeu de rôle, être forte, bombée le torse. Jouer à cette fille qui a tout son contrôle, mais d’avoir souvent envie  de craquer le soir après une journée un peu trop remplie.

Devenir maman c’est découvrir un autre monde, c’est être impressionnée par ces mamans qu’on côtoie quotidiennement, être impressionnée par ce qu’elles ont déjà réussis. C’est les regarder différemment, et espérer de faire au moins aussi bien.
Devenir maman, c’est découvrir un nouveau sens au mot amour.

desktop-background-3061483_1280.jpg

Publicités

Un commentaire sur « Le premier jour du reste de ma vie… »

  1. Les autres mamans que tu côtoient sont comme toi, tu as l’impression qu’elles sont plus fortes, qu’elles font mieux que toi,, mais NON, elles ont les mêmes doutes, les mêmes angoisses .Faire de son mieux, et ne pas hésiter a demander de l’aide juste pour souffler un peu, c’est déjà bien ; c’est aussi accepter que lorsque l’on devient mère, l’on ne devient pas un robot!,on reste juste humain , le plus important c’est l’amour que l’on donne !!

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s