On a attendu que…

Aujourd’hui on est là. On a attendu que vous veniez vous loger au creux de mon ventre, puis on a attendu que vous veniez au monde, on a attendu que vous sachiez respirer, on a attendu que vous sachiez téter, on a attendu que vous soyez opérés, on a attendu que vous soyez à la maison, enfin. On a attendu que vous fassiez vos nuits. On a attendu que vous fassiez vos dents. On a attendu que vous mangiez à la cuillère. On a attendu que vous vous retourniez. On a attendu que vous marchiez à 4 pattes. On a attendu que vous fassiez vos premiers pas. On a attendu que vous disiez vos premiers mots, et puis tout ceux qui ont suivi. On a attendu que vous soyez propres. On a attendu que vous fassiez votre première rentrée. On a attendu que…ça soit plus facile.hourglass-620397_1920.jpg

Mais c’est pas devenu plus facile. Il faut que je vous le dise, je trouve ça difficile d’être une maman. Je pensais qu’après les nuits déchiquetés, les repas recrachés, et les culottes mouillés, on aurait fait le plus dur. Je pensais que plus le temps passerai, plus j’aurais fait le tour de vous, plus je vous connaîtrais par coeur.  J’avais pas pensé que vous seriez aussi complexes, aussi difficile à décoder. J’avais pas pensé que vous ne pourriez pas tout me confier, parce que c’est trop difficile pour vous de savoir tout nommer. Je vais vous faire une confidence, les mots ne suffisent pas pour exprimer tout les sentiments que vous allez rencontrer. J’avais pas pensé que je me trouverais parfois nulle dans ce nouveau rôle, que je me sentirais pas assez forte. Je n’avais pas pensé que ça serait si dure de vous aider à grandir. J’avais pas pensé que j’aurais pas assez d’une vie pour vous connaitre.

Je pensais qu’avec le temps, j’aurais plus de patience, j’allais mieux vous connaitre, et vous aussi. Je pensais qu’avec le temps on se comprendrai mieux. Je pensais que ça serait plus facile d’être celle que je voudrais être. Et pourtant, souvent je me trompe, je m’en veux de pas réagir comme je voudrais, comme il faudrait.Je n’avais pas pensé à quel point, le temps passait vite. Je n’avais pas pensé qu’avant que j’ai le temps de me rendre compte que vous étiez rentrer dans nos vies, vous rentreriez à l’école. Je n’avais pas pensé que les si-petits vêtements beaucoup trop grands, ne vous iraient plus aussi rapidement.
Je n’avais pas pensé qu’aussi vite, vous auriez une vie à laquelle je n’aurais plus vraiment accès.
A l’école, des copains, la maîtresse, des secrets.

Prenez votre temps, ne grandissez pas trop vite.
Prenez votre temps, qu’on en profite.
Laissez dans ma main, la votre.
Prenez votre temps, restez des enfants encore très longtemps…

 

3 commentaires sur « On a attendu que… »

  1. Je ne suis pas maman de jumelles mais je n’ai jamais trouvé ça aussi dur d’être maman que depuis que le 2ème est là. Et que c’est culpabilisant de ne pas se sentir à la hauteur! C’est vrai qu’on ne s’imagine pas les choses comme ça. Mais on fait de notre mieux, on leur donne de l’amour et un cadre, même imparfait. Et un jour, peut-être, ce sera plus simple.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s